Tous les articles

Les bleus et la Coupe du Monde sur les réseaux sociaux

Spread the love

Réseaux sociaux : les Bleus consacrent un post sur 6 à leurs sponsors personnels ; Adidas plus percutant que le sponsor officiel Nike

Depuis près d’une semaine, la Coupe du Monde est omniprésente sur les réseaux sociaux… Les Bleus eux aussi contribuent à leur animation, et en profitent pour étoffer leurs communautés : entre le 19 mai et le 19 juin, les 845 Posts recensés sur Facebook, Twitter et Instagram ont généré près de 42 millions de vues (pour 126 vidéos) et presque 67 millions d’interactions.

Cette activité permet également aux Bleus de recruter de nouveaux fans ou followers : d’après les relevés effectués par NPA Conseil les 14 et 19 juin, les joueurs de l’Equipe de France ont déjà gagné près de 900 000 abonnés sur les cinq réseaux étudiés (Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et Dailymotion).

Déjà à la tête de la plus large communauté, Paul Pogba en profite pour conforter son avance (+244 000), Mbappé confirmant de son côté la forte dynamique dont il bénéficie depuis l’été 2017.

Au-delà de faire partager à leurs fans les premiers jours de leur campagne de Russie, les joueurs profitent aussi des réseaux sociaux pour mettre en valeur leurs sponsors personnels : entre le 19 mai et le 19 juin, Adil Rami et Steven Nzonzi sont les seuls à n’avoir pas publié en mentionnant une marque qui les soutient, et on dénombre au global 143 posts liés aux sponsors des joueurs, soit 17% de l’ensemble des publications. Les vidéos publiées ont été vues un peu moins d’1 million de fois et les posts ont fait réagir le public plus de 5 millions de fois.

Les joueurs les plus actifs sont Paul Pogba, Raphaël Varane, Alphonse Areola et Benjamin Mendy ; ceux qui ont le plus d’impact sont P. Pogba, Antoine Griezmann, R. Varane, Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe et B. Mendy.

Et au jeu de l’ambush marketing, c’est Adidas qui a pris le pas sur l’équipementier officiel Nike, avec 40 publications qui ont généré plus de 2 millions d’interactions. EA Sport complète le podium, tant en volume d’activité qu’en interactions générées.

On peut noter toutefois que les posts mentionnant un sponsor ont un niveau d’engagement sensiblement plus faible que les posts « gratuits » : le nombre de vues et le nombre d’interactions qui y sont associées ne représentent que 2% et 8% de la totalité des retombées.

Catégories

Agenda