Tous les articles

Le classement Forbes 2019 des clubs les plus riches au monde

Spread the love

Depuis 15 ans, le magazine Forbes établi un classement mondial des clubs professionnels les plus riches, tous sports confondus, en s’appuyant sur l’ensemble des revenus engrangés lors de l’année écoulée (Droits TV, billetterie, sponsoring, vente de produits…) et sur les bénéfices qui en découlent. Comme le notent les auteurs de ce classement, le football prend une place de plus en plus importante, puisque cette année, 3 clubs figurent parmi le Top 10 des clubs les plus riches  (Manchester United -4,12Mds $-, le Real Madrid -4,09Mds $- et le FC Barcelone -4,06Mds $) et 4 parmi le Top 10 des clubs les plus rentables (Manchester United -254M $-, Arsenal -178M $-, Tottenham -141M $- et Manchester City -133M $).

 

 

 

 

 

 

Une progression constante qui permet aujourd’hui d’évaluer en moyenne à 1,69 milliards de dollars la valeur des 20 clubs de football les plus riches d’Europe. Soit une augmentation de 14% par rapport à 2017, et de 74% comparée à 2013.

Pour expliquer l’explosion de ces chiffres, le magazine Forbes s’appuie sur l’augmentation des Droits TV, des contrats de sponsoring, mais aussi par le cash-flow que génère l’UEFA Champions League, qui s’élève désormais à plus de 100 millions d’euros par année.

Les Droits TV atteignent en effet des records au fur et à mesure des années et le cumul des cinq grands championnats européens représente désormais 8,2 milliards de dollars pour la période allant de 2016 à 2020. Une augmentation qu’illustrent les droits domestiques de la Ligue 1 Conforama (1,153 milliards d’euros pour la période 2020-2024 contre 726 millions d’euros pour 2016-2020, soit une augmentation de plus de 60%).

 

 

 

 

 

Les revenus liés au sponsoring sportif sont aussi à l’origine de l’augmentation de la valeur des clubs et de leurs revenus, puisque équipementiers et autres sponsors ont accru leurs investissements. Ainsi récemment, Emirates a signé un contrat de 82 millions d’euros par saison (jusqu’en 2021) pour rester sur la face avant du maillot du Réal Madrid, ou encore Adidas, a annoncé le 21 décembre dernier avoir prolongé son partenariat avec la Juventus Turin pour la somme de 51 millions d’euros par an jusqu’en 2027 (le précédent contrat était à hauteur de 23,5 millions d’euros par an).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et l’écart financier entre les « gros » clubs et les autres s’accentue également d’année en année suite à l’augmentation régulière des revenus pour les clubs participant à la Ligue des Champions (de surcroît, pour ceux ayant l’habitude d’atteindre les phases finales), le championnat annuel le plus lucratif au monde qui a représenté lors de l’exercice 2017-2018 plus de 1,56 milliards de dollars selon Forbes. Pour exemple, le Real Madrid a engendré, grâce à sa victoire lors de l’édition, précédente 102 millions de dollars. Rappelons également que le club madrilène a remporté les trois dernières éditions.

 

 

Catégories

Agenda