Tous les articles

SPORT INDEX : Résumé de l’actualité du 16/04/2018 au 22/04/2018

Football : Le rapport financier de la DNCG sur le business des clubs français (2016/2017)

Pour la saison 2016/2017, les clubs de Ligue 1 Conforama et de Domino’s Ligue 2 ont cumulé un chiffre d’affaires (hors mutations) de 1,863 milliard d’euros, avec une augmentation de 10,2% par rapport à l’exercice précédent. Précisions que sur ce chiffre, 88,24% est généré par les 20 clubs de Ligue 1 Conforama et que le Paris Saint-Germain représente à lui seul 27% du chiffre d’affaire, Ligue 1 et Ligue 2 compris.
On remarque que les droits TV représentent 43% des revenus (avec une augmentation de 23%), suivi du sponsoring et de la publicité (18%), et de la billetterie (10%). Au final, les 40 clubs de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 affichent un résultat net de -101,29 millions d’euros dont -93M€ pour la Ligue 1. (Lire l’article)

Ligue 1, droits TV : de gros chamboulements à venir !

Selon les informations de plusieurs médias, l’appel d’offres pour les droits de diffusion de la L1 et de la L2 sur la période 2020-2024, devrait être lancé avant le Mondial. Et avec beaucoup de nouveautés à venir.

Lors de son allocution à la Fédération Française de Football, Didier Quillot, directeur général de la LFP, a précisé que de nouvelles cases de diffusion seraient ouvertes. Celle menant au dimanche 13 heures pour le marché asiatique serait privilégiée. Autre nouveauté, seul un match de Ligue 1 devrait se disputer le samedi soir, les autres rencontres se déroulant le dimanche.

Pour rappel, les droits de Ligue 1 et Ligue 2 représentent 748,5 millions d’euros annuels jusqu’en 2020, et cette fois-ci, la Ligue voudrait dépasser le milliard d’euros. L’entrée d’Altice, via SFR Sport, dans le monde des diffuseurs pourrait faire grimper le montant total, le groupe s’étant déjà offert les droits de la Ligue des Champions. (Lire l’article)

EDF renouvelle son partenariat avec la Fédération Française de Football

Le groupe EDF, acteur engagé dans le sport depuis plus de 25 ans, a signé un nouveau partenariat de 5 ans avec la FFF, pour un montant avoisinant les 5 millions d’euros au global. A travers ce partenariat, initié en 2014, EDF poursuit son accompagnement du football français dans toutes ses composantes, du football amateur au plus haut niveau. A cette occasion, EDF renforce la valorisation du football féminin et devient partenaire principal de l’Equipe de France eFoot.

EDF est également partenaire énergie de la Coupe de France, et soutient la FFF dans ses projets destinés au football amateur. Cela permet à EDF de renforcer sa présence locale et sa proximité avec les français. Le soutien au football amateur, ses 2 millions de licenciés et ses 17 000 clubs, se manifeste aussi par la valorisation de l’implication des salariés dans leur club de cœur. (Lire les articles 1 & 2)

La Fédération Française de Natation et EDF lancent l’EDF Aqua Challenge

La FFN et EDF ont annoncé le lancement de l’EDF Aqua Challenge, une tournée de 6 étapes de natation en eau libre ouverte au grand public dans toute la France. L’objectif de cette tournée est de fédérer, au final, dix étapes au sein de l’EDF Aqua Challenge avec plus de 1000 participants par épreuve.

Pour accompagner la promotion de cette tournée, les nageurs Marc-Antoine Olivier (@marcoswimfr) et Océane Cassignol (@OceaneCassignol) ont été nommés ambassadeurs. (Lire l’article)

JO Paris-2024 et les sponsors : la chasse au milliard est lancée

Les Jeux olympiques de Paris-2024 ouvrent un marché d’au moins un milliard d’euros de sponsoring pour les entreprises, mais certaines places sont déjà prises et il faudra des moyens conséquents pour se lancer. Dès le 1 janvier 2019, les entreprises qui paient le plus cher, pourront donc s’associer aux opérations de communication de Paris 2024 et lancer leurs propres campagnes.

Bien que certains grands groupes aient déjà des accords d’exclusivité mondiale, comme Toyota pour l’automobile, Bridgestone pour les pneumatiques, Alibaba pour l’e-commerce ou Coca-Cola pour les boissons non-alcoolisées, les secteurs des banques, de l’hôtelleries, de la télécommunication sont des secteurs encore ouverts. (Lire l’article)

Snapchat et Netflix préemptent le sport indien

Snapchat et Netflix, ont annoncé avoir conclu des accords avec des équipes de l’Indian Premier League afin de capitaliser sur l’audience massive de cette compétition de cricket en Inde.

Snapchat a dévoilé une série de nouveaux outils créatifs, stickers personnalisés, filtres et Lenses, qui permettront aux fans de supporter encore plus ardemment leur équipe favorite sur l’application mobile.

En parallèle, Netflix a confirmé avoir conclu un accord avec Condé Nast Entertainment afin de produire une série originale sur les Mumbai Indians. Cette série de 8 épisodes montrera des aspects jusqu’alors « cachés » de l’équipe, en suivant le triple vainqueur durant la saison d’IPL.
Ce projet sera disponible en exclusivité sur Netflix pour ses 117 millions de membres dans 190 pays dans le monde. Pour Netflix, les quelques 1.3 milliards d’Indiens – dans lesquels il faut compter pas moins de 300 millions de possesseurs de smartphones – représentent une audience massive et un potentiel unique d’expansion pour la marque et le business. (Lire l’article)

IBM stoppe son partenariat avec Roland-Garros…

IBM qui a plus que jamais placé les données (Data) au cœur de ses innovations technologiques pour contribuer au succès du Grand Chelem Parisien et améliorer l’expérience proposée aux fans, aux joueurs aux entraineurs et aux médias, a décidé de ne pas renouveler l’aventure avec Roland-Garros, tout comme Häagen-Dazs… (Lire l’article)

…Konami et PES c’est fini pour l’UEFA Champions League

L’UEFA a officialisé la fin de son partenariat avec Konami concernant la licence de la Champions League et de l’Europa League dans le jeu Pro Evolution Soccer (PES). La collaboration de 10 ans s’arrêtera après la finale 2018 organisée à Kiev.
La fin de cet accord marque également la fin logique de la compétition eSport de la Ligue des Champions disputée sur PES. Le concurrent FIFA d’EA SPORTS a-t-il récupéré le droit d’utiliser la Champions League pour ses prochains opus ? (Lire l’article)

Catégories

Agenda