Tous les articles

Le bilan comptable 2017-2018 de la Ligue de Football Professionnel

Spread the love

La LFP et la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG), le gendarme financier des clubs professionnels, ont présenté ce mercredi 13 mars le rapport financier de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour l’exercice 2017-2018.

A leur bilan, les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 présentent un chiffre d’affaires hors mutations (opérations de transferts de joueurs) de 1,907 milliards d’euros (soit une hausse de 2,04% par rapport à la saison précédente) et affichent +161 millions d’euros de résultats opérationnels contre une perte de 32 millions d’euros en 2016-2017. Les montants record des transferts lors de cette saison font culminer le C.A. des clubs professionnels à 2,836 milliards d’euros, généré à 89,3% par les clubs de Ligue 1 Conforama. Le résultat net, lui, s’inscrit en perte de 176M€ contre 101M€ en 2016-2017.

Les quatre clubs les plus importants (PSG, OM, OL et AS Monaco) représentent 58% de ce chiffre d’affaires, avec en tête le PSG (557,3M€ de revenus).

S’agissant de la Ligue 1 Conforama uniquement, le résultat net cumulé des clubs affiche une perte de 159M€ : 2,691Mds€ de charges (dûes notamment à l’inflation des coût des transferts, à l’exemple des 402M€ cumulés par le PSG pour attirer Neymar et Mbappé), contre 2,533 Mds€ de revenus, en hausse de 33% par rapport à l’exercice 2016-2017 (1,895Mds€ ).

Constitution du résultat net

En ce qui concerne la répartition des revenus des clubs professionnels de Ligue 1 Conforama, 32% sont issues des résultats des mutations (transferts), 31% des droits audiovisuels, 14% du sponsoring et 8% des recettes liées aux matchs. A noter que les revenus sponsoring (-3M€ ) et les droits TV (-28 M€) sont tous deux en baisse par rapport à l’exercice précédent, en raison notamment de la perte de sponsors du PSG et, pour les droits TV, du parcours insuffisant des clubs français en Ligue des Champions (Le PSG est sorti de la compétition en 8ème de finale l’année dernière, tandis que Monaco avait atteint le stade des demi-finale en 2016-2017). S’agissant des recettes liées aux matchs, le rapport indique une augmentation de 15% du nombre de spectateurs moyen (23 019) dans les stades de Ligue 1 par rapport à la saison précédente (20 036). Le nombre d’abonnés est également en hausse de 21% passant de 10 526 à 12 783 d’une année sur l’autre. Au total, les recettes matchs sont passées de 182M€ à à 191M€.

Détail des produits de la Ligue 1 Conforama (2017-2018) incluant les transferts

Catégories

Agenda