Tous les articles

Coupe du Monde Rugby : la lente progression des audiences 4 écrans pour le groupe TF1

 

Ce week-end, TF1 a diffusé les quatre ¼ de finale de la Coupe du Monde de rugby, qui ont permis à la chaîne de réaliser ses plus belles audiences de la compétition, avec en tête France-Pays de Galles. Malgré ces très bons scores d’audiences, en dépit des horaires de l’événement, la part d’audience des écrans internet lors de la diffusion de programmes sportifs sur TF1 peine à grimper.

 

 Des ¼ de finale haut en couleur pour TF1

Ce dimanche 20 octobre à 11h01, le coup de sifflet final de monsieur Jaco Peyper, lors du ¼ de finale du mondial japonais France-Pays de Galles (19 à 20) a mis fin à l’aventure des bleus dans la compétition. A cet instant, 8,02 millions de téléspectateurs sont réunis devant TF1 pour assister à cette fin de match, qui a été le plus abouti en termes d’audience pour la première chaîne. En moyenne, la rencontre a réuni 6,7M de téléspectateurs pour 62,9% de part d’audience, record de l’édition 2019. Et si le XV de France avait jusque-là peu de mal à rassembler les Français devant leur télévision malgré des horaires matinaux (en moyenne 4,1M de téléspectateurs pour 53,2% de PdA pour les 3 premiers matchs), les autres rencontres diffusées par TF1 étaient, mis à part les « chocs », peu suivis par l’audimat. En effet, avant les ¼ de finale, à l’exclusion des matchs des bleus, la Coupe du monde nipponne n’a réuni en moyenne que 1,5M de téléspectateurs pour 24,1% de PdA sur TF1 (sur un total de 17 matchs diffusés sur la première chaîne). Des scores d’audiences fragiles qui ont poussé la chaîne à modifier sa programmation (par exemple bascule de mi-temps sur TMC lors du match Afrique du Sud – Italie).

Ainsi, la présence de l’élite du rugby mondial lors de ce premier tour d’élimination direct a pu rehausser les scores d’audiences. En moyenne, les quatre matchs (deux le samedi et deux le dimanche, à 09h15 et 12h15) ont réuni 4,5 millions de téléspectateurs pour 39,1% de PdA.

Nombre de téléspectateurs des ¼ de finale sur TF1 (Audience veille / Ind 4+)

Source : NPA Conseil sur données Médiamétrie

Si le week-end avait commencé timidement par l’affiche Angleterre-Australie (2,2M de tlsp pour 37,1% de PdA) le choc entre les deux favoris au titre (Nouvelle-Zélande – Irlande ; 4,5M de tlsp et 31,7% de PdA) et le match des locaux contre les Springbox (4,3M de tlsp et 30,3% de PdA), les 4 derniers matchs qui auront lieu les deux prochains week-ends promettent de belles audiences pour TF1.

L’utilisation des écrans internet a du mal à décoller

Avec l’avènement du streaming et des plateformes OTT dédiées au sport, la consommation du sport en live sur les écrans internet (ordinateur, smartphone et tablette) a augmenté ces dernières années. Qu’ils soient gratuits (MyTF1, 6play, France TV Sport) ou payants (RMC Sport, Bein Connect, Eurosport Live), les chemins d’accès pour le visionnage du sport se sont multipliés.

Cependant, si la consommation sur les écrans internet progresse lors de la diffusion d’événements sportifs diffusés en clair, les téléspectateurs de TF1 ont une habitude plus irrégulière quant à l’utilisation de ces écrans.

En effet, ce week-end, lors de la diffusion des ¼ de finale sur TF1, la part de visionnage des écrans internet a représenté 1,9% sur l’ensemble des téléspectateurs des matchs. Depuis le début de la compétition, cette part reste néanmoins plus élevée, puisque sur la totalité des matchs diffusés par TF1, 2,7% des téléspectateurs utilisaient des écrans internet, avec pour support favori l’ordinateur. Pourtant, il est difficile de constater une réelle progression d’une année sur l’autre.

A titre de comparaison, sur l’ensemble de la Coupe du monde de football 2018, la part des écrans internet sur TF1 était de 2,5%. De plus, lors de la Coupe du monde féminine cet été, cette part ne représentait seulement que 1,6%.

Catégories

Agenda