Tous les articles

Après la perte de la Ligue 1, Canal+ mise sur d’autres sports

Après 36 années de diffusion, Canal+ ne retransmettra plus la Ligue 1 à compter du début de la saison prochaine. Une perte majeure tant les fans du championnat de football français représentent une part importante du nombre d’abonnés du groupe. Pour y pallier, le groupe a acquis et/ou prolongé d’autres droits de compétitions sportives, pour lesquelles Sport INDEX dresse un classement d’audience.

Réactualisation du catalogue des droits sportifs

Après avoir perdu récemment les droits de  diffusion de la Ligue 1 Conforama et du tournoi de tennis parisien, le Rolex Paris Masters, les mouvements de droits sportifs sont de plus en plus fréquents au sein du groupe. Ce mois-ci, le groupe Canal+ a annoncé la reconduction des droits de diffusion de trois compétitions : la NHL (championnat nord-américain de hockey sur glace), la Basket Champions League, respectivement jusqu’en 2022 et 2021, ainsi que l’Euro de football féminin 2021, en co-diffusion avec TF1.

Mouvements de droits TV sportifs du groupe Canal + des deux dernières années

De manière générale, Deux axes se dégagent parmi le catalogue des entrées : celui du football féminin et des sports mécaniques. Pour le premier, le groupe diffuse depuis le début de saison dernière la D1 Arkema et y consacre des magazines spécialisés. En parallèle, la chaîne a diffusé le mondial féminin 2019 et diffusera l’Euro en 2021. S’agissant du second axe, Canal+ diffuse de plus en plus du sport mécanique : s’il retransmet le Grand Prix de Formule 1 depuis 6 ans (jusqu’en 2020), plus récemment, Canal + a acquis les droits de la Moto Gp, de la Moto 2 et 3 et du WRC (rallye), pour le cycle 2019-2022.

L’acquisition de ce package de foot féminin et de sports mécaniques paraît nécessaire pour combler la perte de compétitions majeures. Après avoir perdu la Ligue des Champions masculine et la Ligue 1, Canal+ ne diffusera également plus la Coupe de la Ligue, puisque la compétition sera supprimée la saison prochaine. De plus, pour la première fois, Canal+ ne diffusera aucune compétition de tennis en 2019 après la perte du dernier Masters 1000 du circuit ATP, le Rolex Paris Masters. Enfin, depuis 2018, Canal+ ne diffuse plus la tournée d’été des matchs de l’équipe de France de Rugby.

La part des écrans internet plus élevée que pour le sport en clair

Afin de comprendre les enjeux du sport sur Canal+, Sport INDEX dresse, sport par sport, les audiences de chaque compétition majeure diffusée par la chaîne depuis le début de la saison (1er septembre – 22 octobre 2019).

Si la Formule 1 (4 diffusions) est le programme permettant à Canal+ de réunir la part d’audience la plus importante (7,7%), la compétition qui rassemble le plus grand nombre de téléspectateurs est la Ligue 1 Conforama (sont prises en compte ici uniquement les affiches du dimanche soir) avec une moyenne de 993 000 téléspectateurs (4,8% de PdA 4+).

Audience moyenne des compétitions majeures sur Canal+ (cryptée)

Source : NPA Conseil sur données Médiamétrie

Ind 4+ / Audience Live – Audience Live 4 écrans

 Avec la prise en compte de MyCanal, les audiences grimpent à 1 141 000 téléspectateurs pour le championnat de football : les utilisateurs de la plateforme de Canal+ représentent 10,4% du nombre total de téléspectateurs de Ligue 1. Cette part est ainsi 8 fois plus élevée que celle que l’on retrouve lors des matchs de Rugby diffusés par TF1. Globalement, l’utilisation de MyCanal pour le visionnage du sport en live sur Canal+ cryptée est plus élevée comparé aux chaînes en clair : depuis le début de la saison, les utilisateurs de MyCanal lors des matchs de Top 14 représentent 5,7% du nombre total de téléspectateur, ceux de la F1 7,5%, de la Moto GP 8,8% et de la Boxe 8,4%.

Catégories

Agenda