Tous les articles

TF1 & M6 programment l’Euro 2020, Canal+ et la Formule 1 prolongent

Ce début janvier est riche en actualités du côté des droits TV, puisqu’après l’annonce de partage entre TF1 et M6 des droits de diffusion de l’Euro 2020, Canal+ a prolongé la diffusion de la Formule 1 pour deux années supplémentaires ; une des compétitions aux plus fortes audiences pour la chaîne cryptée.

Partage équitable des matchs des Bleus, la finale sur M6

Comme en 2012 et 2016, les diffuseurs français de l’Euro 2020 resteront identiques, à savoir TF1, M6 et beIN SPORTS. La compétition se tiendra du 12 juin au 12 juillet, dans 12 villes européennes, (Amsterdam, Bakou, Bilbao, Bucarest, Budapest, Copenhague, Dublin, Glasgow, Munich, Rome, Saint Pétersbourg et Londres, qui accueillera les deux demi-finales et la finale), une première pour le tournoi.

Début janvier, le groupe qatari avait annoncé avoir conclu un accord de diffusion avec l’UEFA pour la diffusion en France de l’intégralité de la compétition. Au total, beIN SPORTS diffusera les 51 matchs de l’Euro 2020, dont 28 en exclusivité, contre 38 millions d’euros. Par soustraction, 23 matchs seront donc diffusés sur TF1 et sur M6.

A l’instar de l’édition 2016, TF1 diffusera le match d’ouverture de la compétition (Italie-Turquie, le 12 juin à Rome), et M6 sera le diffuseur de la finale. Pour le reste, TF1 retransmettra 13 matchs, dont 2 des 3 matchs des Bleus lors de la phase de poule, et les matchs de premier choix des 1/8 et demi-finales, et M6 10 matchs, dont un éventuel ¼ de finale des Bleus.

Pour rappel, lors de l’Euro 2016, TF1 avait rassemblé en moyenne 7,2M de tlsp pour 39,5% de PdA sur l’ensemble de la compétition (21 matchs), et 14,8M de tlsp et 60,2% de PdA pour les matchs de l’équipe de France (4). De son côté, M6 avait réuni 9,7M de tlsp pour 40,3% de PdA sur l’ensemble de la compétition (11 matchs), et 17,6M de tlsp et 62,1% de PdA pour les matchs des bleus. La finale reste la plus belle audience de l’histoire de la télévision française au 21ème siècle (devant la finale du mondial 2018) avec 20,8M de tlsp pour 72,9% de PdA.

Canal+ sécurise la Formule 1 jusqu’en 2022

Diffuseur de la compétition-reine du sport automobile depuis 2013, le groupe Canal+ et la Formule 1 ont annoncé la prorogation du contrat de diffusion de la F1 pour deux années supplémentaires. Alors que ses droits de diffusion s’achevaient à la fin de la saison 2020, cet accord assure à Canal+ non seulement la diffusion en direct de tous les Grands Prix de Formule 1, mais lui permet également de retransmettre les magazines autour de la discipline ainsi que la Formule 2 et la Formule 3.

Lors de la dernière saison, la diffusion des 16 Grand Prix de Formule 1 avait réuni en moyenne 701 000 téléspectateurs sur Canal+, permettant de capter 6,9% de PdA en moyenne, soit un gain 171 000 téléspectateurs et de 0,8 points de PdA comparé à 2018. L’an dernier, la meilleure audience avait été obtenue grâce au Grand Prix d’Italie (8 septembre à 15h), qui avait rassemblé 1,2M téléspectateurs (12,1% de PdA). Egalement, grâce à des diffusions matinales (6 heure et 7 heure du matin), les parts d’audience des Grand Prix d’Australie (16 mars) et du Japon (12 octobre) avaient permis à Canal+ de capter respectivement 17,0% et 12,2% des individus 4+ lors de leur retransmission. En marge des Grands Prix, Canal+ diffuse également pour certains d’entre eux les essais libres le vendredi et les séances de qualification le samedi. S’agissant de ces dernières, par principe moins populaires que la course du dimanche, les qualifications du Grand Prix de Monaco avaient néanmoins permis de rassembler 456 000 téléspectateurs (5,2% de PdA), soit un score d’audience supérieur à d’autres compétitions sportives diffusées par Canal+ (Top 14 et Moto GP notamment).

Pour rappel, Canal + avait déjà misé ces derniers mois sur le renouvellement ou l’acquisition d’autres sports mécaniques, qui constituent un volume non-négligeable des programmes sportifs de la chaîne : le groupe dispose des droits TV de Moto GP, Moto 2 et Moto 3 (2019-2022), du championnat du monde de rallye WRC (2019-2022) ainsi que des championnats Indycar jusqu’à la fin de l’année 2020.

Catégories

Agenda