Tous les articles

Diffusions féminine et masculine du tournoi des VI Nations : essai transformé pour France 2

Ce dimanche 3 février, les équipes de France féminine et masculine de rugby ont toutes les deux débuté leur campagne du tournoi des VI Nations. Programmés respectivement à 13h30 et 16h, France 2 a diffusé les deux matchs France-Angleterre consécutivement, lui permettant de réaliser de très bons scores d’audience.

Diffuseur exclusif du tournoi masculin depuis 1995 et de l’édition féminine depuis 2012, France Télévisions a profité du succès du sport féminin à la télévision et du renouveau du XV de France, désormais entraîné par Fabien Galthié, pour réaliser de très bons scores d’audience ce dimanche après-midi.

Effectivement, les deux affiches ont suscité beaucoup d’intérêt ce dimanche, puisque d’une part, avec une moyenne de 1,9M téléspectateurs le France-Angleterre (13-19) féminin est devenu la seconde plus forte audience du rugby féminin à la télévision française, et d’autre part, le Crunch (24-17), avec 5,7M de téléspectateurs, est le match de rugby sur France 2 qui a le plus rassemblé depuis le France-Ecosse du tournoi des 6 nations 2015 (5,8M de tlsp).

Concernant l’affiche féminine, c’était la deuxième fois que France 2 diffusait un match du Tournoi des 6 Nations, après avoir retransmis l’an dernier ce même France-Angleterre, le 10 février 2019, qui avait réuni 2,2M de téléspectateurs.

Habituellement diffusé sur France 4, avec une moyenne de 530 000 tlsp en 2017 et 604 000 tlsp en 2018, la retransmission sur France 2 a permis à la rencontre de se situer au-dessus de la moyenne de tlsp du sport féminin à la télévision en 2019 (tous sports et toutes chaînes confondues, donc tenant compte du Mondial de football féminin diffusé par le groupe TF1), à savoir 1,8M de tlsp (contre 760 000 en 2018).

En termes d’audience minute par minute sur France 2 (13h-19h), la courbe est sensiblement la même pour les deux matchs : entre le début et la fin des deux rencontres, le nombre de téléspectateurs a progressé de 46,5% pour les filles (passant de 1,75M à 2,57M tlsp), et de 49,5% pour les garçons (passant de 4,56M à 6,82M tlsp, pic d’audience de l’après-midi). Autre point similaire, France 2 a réussi à récupérer quasiment le même nombre de tlsp entre chaque fin de 1ère mi-temps et début de 2nd mi-temps (1,92M à 1,89M pour les filles ; 5,86M à 5,93M pour les garçons). Enfin, deux millions de téléspectateurs ont rejoint France 2 pendant l’émission XV sur Quinze, qui jouait le rôle « d’entracte » entre les deux affiches.

S’agissant de structure du public, la diffusion des deux rencontres a permis d’inverser la tendance habituelle du dimanche après-midi sur France 2 :  depuis le début de la saison (à compter du dimanche 1er septembre 2019, jusqu’au dimanche 26 janvier), les femmes représentent 55,7% du public de France 2 entre 13h et 18h30. Sur ce dernier dimanche, les hommes pesaient 62,7%. On peut noter que les femmes étaient (légèrement) plus présentes lors du match des filles (37,8% du public) que pendant celui des hommes (35,4%). Autre élément intéressant, 50,7% des hommes qui regardaient la télévision ce dimanche 2 février entre 16h et 18h assistaient au Crunch masculin sur France 2.

Répartition du public en fonction du sexe

Source : Médiamétrie sur données SPORT INDEX 

Catégories

Agenda