Tous les articles

Arrêt de France 4 : l’opportunité de créer une chaîne publique dédiée au sport ?

Au-delà de la place accordée au sport dans sa programmation (3e position en volume horaire parmi les chaînes gratuites généralistes), France 4 assure une exposition exclusive à des disciplines par ailleurs peu médiatisées. La présidente de France Télévisions a assuré que l’ensemble des compétitions diffusées par la chaîne trouveraient une place sur une antenne du groupe, ou sur sa plateforme France TV Sport. A trois ans des J.O. de Paris 2024, la création d’une chaîne publique dédiée au sport pourrait également être envisagée.

Les programmes sportifs (événements et magazines) ont bénéficié de 72 heures de retransmission en 2020 sur le canal 14 de la TNT, permettant d’offrir une visibilité à des compétitions et des disciplines non-exposées sur d’autres canaux, ou encore de servir de complémenter France 2 et France 3 pour la diffusion de certaines compétitions.

Avec 59 heures de diffusion en direct d’événements sportifs en 2020, France 4 a été la 3ème chaîne gratuite généraliste[1] (derrière France 2 et France 3) en volume horaire. Malgré la suspension ou l’interruption des événements sportifs à cause de la crise sanitaire, la chaîne a néanmoins pu offrir au Tournoi des VI des 6 Nations Espoir, au Challenge Européen (2nd coupe d’Europe des clubs de Rugby), à la Coupe de France féminine de football et au Championnat de France de Natation une visibilité unique, puisque qu’aucune autre chaîne ne diffusait ces compétitions.

De plus, France 4 a également contribué à renforcer la couverture du tournoi de tennis de Roland Garros en septembre 2020, en en diffusant 18 heures en complément des diffuseurs principaux de l’épreuve France 2 et France 3.

Et si la situation sportive était exceptionnelle en 2020 à cause de la crise sanitaire, France 4 était également troisième diffuseur en clair en 2019, avec 124 heures de retransmission qui ont également permis de donner une fenêtre de visibilité exclusive à des événements tels que la Coupe Gambardella, le Championnat de France de Rugby féminin, le Rugby Women Super Series, le Criterium de la Première Neige et les Championnats d’Europe d’Athlétisme.

Et cette programmation contribue de manière importante à mise en avant des épreuves féminines à la télévision en clair : en 2019, 30 heures et 4 compétitions de sport féminin ont été diffusés en direct sur la chaîne.

Auditionnée le 8 janvier 2020 par la Commission des Affaires culturelles de l’Assemblée Nationale, Delphine Ernotte avait indiqué que « l’ensemble des compétitions sportives [de France 4 mais aussi de France Ô] seraient diffusées sur les chaînes restantes » ou sur la plateforme numérique « FranceTV sport ». « L’essor du sport sur le numérique est très fort. FranceTV sport est très puissante et nous permet d’aller plus loin dans l’exposition du sport », relevait la présidente du groupe public.

Le groupe devra donc effectuer des arbitrages entre retransmission sur les autres chaînes du groupe, migration vers FranceTV Sport… ou encore lancement d’une nouvelle chaîne linéaire dédiée au sport. L’accord annoncé en janvier 2021 entre France Télévisions et le CNOSF comme la perspective des J.O. de Paris 2024 pourraient d’autant plus aller dans le sens de ce scénario que la nouvelle antenne pourrait reprendre l’ancienne fréquence de France Ô, actuellement occupée par l’offre éphémère Culturebox.

Compétitions sportives diffusées sur France 4 en 2019 et 2020

[1] Sans compter le volume horaire des événements sportifs diffusés par La Chaîne L’Equipe

Sport Index

Catégories

Agenda