Tous les articles

Engagement web & réseaux sociaux : l’arrêt du sport impacte les médias sportifs

A l’instar du sujet traité le 30 avril dernier concernant l’activité des fédérations sur les réseaux sociaux, SPORT INDEX a suivi celle de 18 médias sportifs sur Twitter, le réseau social qui concentre le plus grand nombre de leurs abonnés. L’étude s’est aussi intéressée à la fréquentation des sites web des mêmes acteurs, afin de mesurer l’évolution de leur audience numérique pendant le confinement.

Le basket, champion de la mobilisation sur Twitter

Sans surprise, l’arrêt de l’activité sportive professionnelle en France a entraîné une baisse de l’engagement autour des comptes qui en traitent l’actualité sur Twitter : les deux périodes étudiées (1er Janvier – 16 mars et 17 mars – 5 mai 2020) montrent toutefois d’importantes disparités entre les 18 médias sportifs en ligne suivis depuis 2017 dans le cadre de l’étude SPORT INDEX.

L’activité de ces derniers n’a globalement pas diminué pendant le confinement : le nombre total de tweet postés est en hausse de 32%, passant de 311 à 410 post par jour en moyenne. L’Equipe et Foot Mercato sont les deux comptes qui ont le plus publié depuis le 16 mars avec, respectivement, 55 et 39 post en moyenne quotidienne. Ce sont également ceux qui ont le plus augmenté leur rythme de production quotidienne : +800% pour l’Equipe et +128% pour Foot Mercato. Le podium est complété par Basket Infos, tant en nombre de tweets, en moyenne, par jour (37) qu’en augmentation de son activité.

A l’inverse, un compte sur trois a diminué son rythme de publication sur Twitter, dont trois spécialisées sur le Basket : Parlons Basket (-66%), Basket USA (-29%) et Trashtalk (-15%).

Nombre de post quotidien sur Twitter pendant le confinement

Source : SPORT INDEX

Mais une activité plus soutenue n’entraine pas forcément une hausse du taux d’engagement. Sans surprise, ce sont les comptes qui comptent le plus grand nombre d’abonnés qui génèrent le plus grand volume d’interactions totales : l’Equipe (350 000 interactions), Foot Mercato (333 000 interactions) et Eurosport (185 000 interactions) occupent 3 des 4 premières places de cet indice. Mais le compte qui a suscité le plus grand nombre d’interactions depuis le début du confinement est TrashTalk, avec plus de 515 000 interactions pour « simplement » 202 000 followers.

Plus significatif, Trashtalk est également le compte qui rassemble le plus grand nombre d’interactions par tweet pendant cette période (en moyenne 449), devant Eurosport (223) et So Foot (181). Et si Trashtalk voit baisser son taux d’engagement moyen par tweet (-65% par rapport à la période 1er janvier – 16 mars), Parlons Basket (+99%) et Basket (+81%) infos l’ont tous deux presque doublé.

Nombre d’interactions pendant la période de confinement

Source : SPORT INDEX

Enfin, s’agissant de l’indice de mobilisation, représenté par le ratio entre le nombre d’interactions et le nombre d’abonnés, les comptes spécialisés dans le Basket sont également en tête : les quatre comptes présentant le plus fort indice de mobilisation (et les seuls pour lesquels il est supérieur à 1)  sont Parlons Basket (3,45), Trashtalk (3,28), Be Basket (1,92) et Parlons Basket (1,66).

Indice de mobilisation pendant la période de confinement

 

Baisse significative de l’audience web

En octobre 2019, SPORT INDEX avait établi le classement des médias sportifs en fonction du nombre de visites mensuelles sur leur site web au cours des 6 mois précédents ; la mise à l’arrêt du sport professionnel a eu une influence considérable sur la fréquentation de ces derniers.

Sur les 18 sites web étudiés, Sports.fr (+9%) est le seul à enregistrer une croissance du nombre de visites, entre Janvier-Février et Mars-Avril 2020. Sur cette dernière période, le site comptait 3 475 000 visites mensuelles en moyenne. Si le site spécialisé en Basketball, BeBasket.fr, est stable (510 000 visites), les autres médias connaissent tous une baisse de leur fréquentation : en moyenne, les 18 médias étudiés ont vu leur nombre de visites mensuelles diminuer en moyenne de 28%.

La baisse la plus significative est au débit des sites spécialisés dans le rugby, avec -41% de fréquentation en moyenne. Les plateformes de football, généralistes et de basket perdent respectivement 24%, 25% et 28%. Les trois reculs les plus importants sont ceux de SPORT365 (-58%), de Trashtalk (Basketball ; -54%) et d’Eurosport.fr (-41%).

Nombre de visites mensuelles des sites web des médias sportifs pendant la période du confinement

 Source : SPORT INDEX Sur données Similarweb

Sport Index

Catégories

Agenda